Blog

Vrai ou faux : téléphoner à l’arrêt, fumer au volant… que peut-on faire ?

Utiliser votre téléphone n’est possible que de manière très réduite. Et d’autres gestes sont très encadrés. Petit récapitulatif sous forme de vrai ou faux, de ce que l’on peut faire (ou pas) au volant d’une voiture.

On sait que l’on ne peut pas téléphoner au volant, mais peut-on le faire à l’arrêt ? Est-ce que l’on a le droit aussi de fumer, boire ou encore manger en conduisant ?

1- Je peux téléphoner en conduisant

Vrai, mais… C’est autorisé. Mais avec restriction : tenir votre téléphone à la main est interdit ; de même que le manipuler, même du bout des doigts. Depuis juillet 2015, la loi s’est encore durcie : vous pouvez téléphoner uniquement avec un vrai kit « mains libres ». C’est-à-dire soit une installation intégrée dans votre voiture (quasi généralisée depuis quatre ans sur les voitures neuves), soit par le biais d’un équipement spécifique, qui vaut entre 30 et 85 €.

2- Je peux quand même répondre si on m’appelle

Vrai, sauf… Oui. Mais pas en manipulant votre téléphone. Qu’il s’agisse de composer un numéro ou simplement de répondre à un appel, toute manipulation directe de votre portable est interdite. Même de manière passagère.

Effleurer son écran pour décrocher est aussi interdit – même si c’est exactement le même geste, qui est autorisé, sur l’écran tactile de votre voiture quand vous êtes en « mains libres ».

Interdit également : votre téléphone posé sur un support de planche de bord et que vous activez en mode « haut parleur » lorsque vous téléphonez.

3- Je peux utiliser une oreillette

Faux. Plus depuis juillet 2015. L’oreillette bluetooth sans fil est interdite, tout comme le kit piéton relié par fil à votre téléphone. Si vous ne portez qu’un seul écouteur, vous êtes déjà en infraction. Et la sanction est sévère. Aussi sévère que si vous tenez votre portable à la main : PV de 135 € et trois points retirés sur votre permis. Même sanction pour les deux-roues qui coincent un téléphone entre leur tête et leur casque.

4- Dans les embouteillages, je peux téléphoner librement

Faux. Tant que votre voiture est dans le flux de circulation, l’usage du portable reste interdit. Si vous êtes à l’arrêt dans un bouchon ou à un feu rouge, vous n’avez pas le droit d’utiliser librement votre téléphone. Il faut que vous soyez clairement arrêté ou stationné. C’est-à-dire retiré de toute file de circulation, et garé sur le côté de la route, moteur coupé.

5- Je peux avoir un casque audio

Faux. Interdit également depuis juillet 2015. Qu’il s’agisse d’un gros casque qui couvre vos oreilles ou de petits écouteurs que vous insérez dans votre conduit auditif. Tout appareil touchant l’oreille et qui émet un son est interdit. Là aussi, sanction très lourde : 135 € d’amende et trois points de moins sur votre permis.

6- Je peux fumer en conduisant

Vrai, sauf… Quelques – rares – automobilistes ont déjà été verbalisés pour avoir fumé au volant. Ce qui est sanctionné, dans ce cas, n’est pas le fait de fumer. Mais d’avoir eu son attention détournée, ou ses gestes gênés par la cigarette. Vous pouvez vous empêtrer dans une manoeuvre rendue difficile parce que vous teniez une cigarette…

7- Je peux boire ou manger un petit en-cas

Vrai, mais… Même chose qu’avec la cigarette. Il ne faut pas que votre attention soit diminuée ni vos gestes entravés. Un agent aura beaucoup plus de facilité à trouver que vous êtes gênés par une canette ou un sandwich que par une cigarette…

8- Je fais comme je veux avec ma ceinture de sécurité si elle est bouclée

Vrai, mais… Vous n’avez pas le droit de boucler la ceinture et de la faire passer dans votre dos.

En dehors de ça, vous pouvez ruser avec la réglementation, mais ce sera au détriment de votre sécurité. En particulier, les pinces additionnelles pour faire du mou sur la sangle et la laisser flottante ne sont pas interdites. Mais la ceinture n’a alors plus aucune utilité.

Source : Ouest France!