coeur voiture électrique

Beaucoup décriée et même accusée d’être plus polluante qu’une voiture thermique diesel, la voiture électrique est pourtant loin de l’être. La pollution la plus problématique pour la santé publique reste celle émise par les échappements. Et pour résumer en une phrase, une voiture électrique (fabrication de ses batteries comprise) émet moins de Gaz à Effet de serre (GES) et de polluants atmosphériques que les voitures à moteur thermique (essence comme diesel).

Si on veut le faire en plusieurs phrases, on sera transparent et on expliquera que oui les émissions en polluants sont plus importantes lors de la fabrication d’un véhicule électrique par rapport à un véhicule thermique, mais sur toute la durée de vie du véhicule, le bilan est nettement en faveur de l’électrique et incomparable avec la pollution aux particules.

Les Particules ? Oui les Particules Fines, celles qui tuent 48 000 personnes par an, une voiture électrique en fonctionnement n’émet AUCUNE émission polluante à l’échappement car il n’y a pas de combustion, pas de moteur thermique et donc pas de pot d’échappement …

Mais il y a aussi une autre sorte de pollution, celle qu’on appelle sonore, une nuisance de plus en plus présente en milieu urbain et rappelons le, une voiture électrique est silencieuse.

Et pour terminer on reprendra l’analyse faite par l’Agence Européenne de l’Environnement et on va même y mettre des chiffres (plein d’ailleurs, on vous prévient) :

Au niveau des émissions de gaz à effet de serre (responsable du changement climatique) une voiture électrique a des émissions de CO2 inférieur de 17 à 30% par rapport à une voiture thermique.

En France, l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) indiquait en 2017 que “les émissions de gaz à effet de serre induites par la fabrication, l’usage et à la fin de vie d’un véhicule électrique, sont actuellement de 2 à 3 fois inférieures à celles des véhicules essence et diesel. Une berline électrique émet en moyenne 2 fois moins (44% de moins pour être très exact !) qu’un véhicule diesel de la même gamme (26 t CO2-eq et 46 t CO2-eq), une citadine électrique émet en moyenne 3 fois moins (-63%) de gaz à effet de serre qu’une citadine essence (12 t CO2-eq contre 33 t COé-eq)”

source notre-planète.info